Club Rotary Dijon Toison D'Or District 1750 > Le Club > L'Histoire de notre Fanion

L'Histoire de notre Fanion

cliquez sur l'image pour voir les détails

Lutter toujours avec loyauté, ne jamais oublier les liens d'une étroite confraternité, tels sont bien les caractères du noble Ordre de la Toison d'Or fondé à Bruges le 10 janvier 1429 par le " Grand Duc de Bourgogne" Philippe le Bon.

 

Le mythe et l'histoire ont inspiré le créateur du fanion du Club Rotary Dijon Toison d'Or. Honneur en tout et partout.

La roue Rotarienne s’est parée du collier de la toison d’Or que portaient les officiers chevaliers de l’Ordre de la Toison, chaîne en or et émaillée, ouvragée de doubles fusils ou briquets entrelacés et de cailloux étincelants de flammes de feu.

Les briquets sont représentés ‘’crachant le feu ‘’ d’ou la devise accompagnant le collier ‘’ ANTE FERIT QUAM FLAMMA MICET ‘’ Le coup frappe avant que la flamme brille.

A ce bijou est suspendu en pendentif une toison d’or . Pourquoi avoir choisi ces briquets , les flammes sortant, tirées de la pierre ne seraient-elles pas le ‘’ feu sacré ‘’ de la Bourgogne toute imprégnée des feux de l’astre et du sang de la terre : le vin.

En haut à droite du fanion la Chapelle Sainte Gertrude, patronne emblématique du club se substitue à la Saint Chapelle de Dijon détruite à ce jour , ou Philippe le Bon en avait fait le siège de la Toison d’Or.

Pour compléter et équilibrer la composition graphique de l’ensemble, deux croix de saint André patron de la Maison de Bourgogne sont figurées par deux bâtons croisés écotés., emprunt là aussi à la tradition de l’homme écartelé entre le ciel et la terre.

 

André Durin